pict
Wing Chun : art martial chinois
 


Le Grand Maître Yip Man avec ses élèves, à sa droite Wong Shun Leung


Aujourd'hui, Wilfrid Raimond n'enseigne plus le Wing Chun selon la méthode qui lui a été transmise.
Cependant, il en préserve tous les principes et concepts dans son enseignement du Qi Gong martial.
 
Issu de Shaolin, créé par une nonne et popularisé par Bruce Lee, le Wing Chun est souvent considéré comme la plus élaborée des boxes de Shaolin tout comme la plus répandue dans le monde.

Le Wing Chun se transmit de Maître à disciple jusqu'au Grand Maître Yip Man qui structura le système et  fut le premier à l'enseigner au public. Ses élèves de la première heure furent entre autres Leung Sheung, Wong Shun Leung, Chu Shong Tin, Willian Cheung et bien entendu le légendaire Bruce Lee.




Le Wing Chun est un Kung-Fu sans fioritures,
basé sur la théorie de la ligne centrale.


En 1986, à l'âge de vingt ans, Wilfrid Raimond rejoint le Basement, l'école de Sifu Nino Bernardo.
Là, il reçoit une formation "à l'ancienne", ponctuée de stages avec Maître Wong Shun Leung,
et en 1991, Sifu Nino Bernardo lui remet son certificat d'instructeur du système Wing Chun.

D'origine philippino-chinoise, Sifu Nino Bernardo étudia le Wing Chun à Hong Kong et fut le premier 
représentant en Europe de Maître Wong Shun Leung lorsqu'il s'installa à Londres en Angleterre.

Ces dernières décennies, suite à l'impact que Bruce Lee laissa dans les mémoires, le Wing Chun,
la boxe du printemps radieux, a vu éclore et se multiplier  de toutes parts à une incroyable vitesse
écoles et professeurs, si bien qu'il est extrêmement difficile aujourd'hui de faire la part des choses.
 
 


WillwongAABB_1.jpg

Le jeune Bruce Lee et le grand Maïtre Yip Man pratiquant le fameux Chi-sao



La méthode d'entraînement transmise dans cette école s'articule autour de six axes majeurs:

  • Exercices des formes: Les Taolu, enchaînements de mouvements codifiés à exécuter seul et dans lesquels est contenu l'ensemble des principes et concepts du système.   

  • Exercices cycliques:  Travail des drills (seul ou à deux), permettant par la répétition de conditionner en profondeur de nouveaux réflexes.

  • Exercices de stabilité: le Push&Pull, travail sensitif sur place avec un partenaire, permettant d'aborder les concepts d'ancrage, ligne centrale, pression constante, recherche des angles...

  • Exercices en coopération: Chi sao, travail "Cool-contact" en déplacement libre avec un partenaire, permettant l'expérimentation et l'appropriation des principes de façon souple et vivante.

  • Exercices d'opposition: Lat sao, travail "Full-contact" avec un adversaire, permettant tout autant de valider les acquis que de prendre conscience des points à améliorer.

  • Exercices au mannequin de bois: Le Muk jonk est le métronome du pratiquant de Wing Chun. Indispensable, il permet de corriger avec la plus grande précision, formes, postures, angles...